Description

Au cœur du magnifique village de caractère de Boucieu le Roi se niche une splendide petite église. Sur la base de l’ancienne église romane, elle est reconstruite au cours du XVème siècle. La consécration des lieux date de 1492, plaçant la construction sous le patronyme de St Jean l’Évangéliste.
Tout comme le village, l’église connait prospérité puis désolation. Les guerres de religions faisant rage, l’église est détériorée.
À l’apogée des violences, le chœur est détruit en 1574. Les protestants transforment les lieux en Temple, et ce jusqu’en 1647.
Il faudra de nombreuse années avant le retour au calme. Par la suite, le chœur est reconstruit fin XVIIème siècle. Les travaux sont financés par les seigneurs locaux, comme en témoigne leurs noms dans les chapelles latérales. De la même manière, vous pouvez aussi admirer l’élément le plus ancien : le baptistère, en granit. Il daterait de l’an mil, époque de la première construction.
Il y a également un religieux étroitement lié à cette église : il s’agit de Pierre Vigne. Il est né en 1670, à Privas et il souhaite devenir pasteur. En chemin pour Genève, il croise un convoi royal et contrairement à l'usage, il refuse de le saluer. Son cheval se cabre, l'envoyant au sol. Il prend ceci pour un signe divin et retourne à Viviers, siège de l'évêché, pour y être ordonné prêtre. Il devient prêtre missionnaire. Il prêche la bonne parole avec son confessionnal sur le dos et a porté secours à qui le demande. Il choisit de s'installer sur Boucieu car il est frappé par la similitude entre le village et la description qu'on lui a faite de Jérusalem. Pierre Vigne est inhumé ici, sous une stèle de marbre.

Une autre pierre peut vous intriguer : la pierre des morts. Elle se trouve dans le chœur.
Cette tradition bien implantée en Auvergne et dans le Forez veut que l'on positionne le cercueil au-dessus de cette pierre lors des enterrements. Cette pierre serait placée ici en raison des vibrations spécifiques que l'on peut y sentir. En effet, bon nombre d'églises sont construites sur des zones où les énergies telluriques sont particulières. Cette pierre serait à l'endroit précis où le mort serait à même de trouver la paix .

L’église est rénovée au XXème siècle lui donnant sa forme actuelle. Le clocher, cependant, a été refait quelques années auparavant, en effet en 1809, la cloche se brise et des travaux ont donc été conduit à ce moment-là.

Pour finir, profitez de votre passage pour aller voir la pierre à grain à l’extérieur de l’église. Cela permettait de mesurer un boisseau (unité de mesure pour les matières sèches comme le grain.) Cela est variable d'une région à une autre : il n'y avait pas d'harmonisation du système des poids et mesure. De plus, ces pierres pouvaient être "trafiquées" par le propriétaire : soit en la comblant soit en la creusant ! Celle de Boucieu ayant été conservée longtemps dans l'église, lieu sacré, peu ont osé y toucher.
De cette église démarre le chemin de Croix de Boucieu, aussi nommé Le Grand Voyage De Pierre Vigne.

- Patrimoine culturel -
Eglise Saint Jean l'Evangéliste


Visite

Visites libres.
Visites guidées du village incluant l'église ( minimum 10 pers ) a réserver auprès de l'office de tourisme :info@ah-tourisme.com

Langues des visites

  • Anglais
  • Français

Durée moyenne d'une visite groupée : 75min

Durée moyenne d'une visite individuelle : 75min

Visite groupée

Visites groupes libres en permanence, Visites groupes guidées sur demande

Visite individuelle

Visites individuelles libres en permanence, Visites individuelles guidées sur demande

Caractéristiques

Capacité

Taille des groupes : de 10 au 40 personnes

Langues parlées

  • Anglais
  • Français

Ouverture

Toute l'année : ouvert tous les jours (en acès libre de 9h à 19h).

Services

  •   Parking
  •   Parking autocar
  •   Accès autocar
  •   Visites gratuites
  •   Visites guidées

Tarifs

Gratuit

Carte interactive

À voir aussi