Margot a testé pour vous les nouveaux parcours du Vélorail des Gorges du Doux

Au départ de la gare de Boucieu le Roi, l’incontournable Vélorail des Gorges du Doux s’enrichit cette année de 2 nouveaux parcours ! Embarquez à bord de ces drôles de petites coccinelles pour vivre une grande aventure.

Les nouveautés au Vélorail de Gorges du Doux

Vélorail des Gorges du Doux

Depuis 2011, des jolies draisines sillonnent l’Espace Naturel Sensible des Gorges du Doux. Des voiturettes à pédales qui circulent sur la voie du chemin de fer du Vivarais, créée à la fin du XIXème siècle, qui reliait alors Le Puy en Velay à la Vallée du Rhône. Il s’agit d’une voie métrique*, dite étroite, particulièrement adaptée pour le relief escarpé au cœur des gorges.

Ces draisines sont uniques en leur genre et ont été spécialement dessinées pour cette voie. Avec leur look rétro de coccinelle, elles font leur petit effet Wowh ! Une activité originale au départ de la gare de Boucieu le Roi, un village de caractère, situé au cœur de l’Ardèche Verte. Une balade de 12 kilomètres sur les voies du célèbre Mastrou qui se réalise dans le sens de la descente. La remontée se fait avec l’Autorail, un véhicule diesel, appelé aussi à tort la Micheline**.

À son lancement, le Vélorail des Gorges du Doux proposait simplement une descente sur la partie basse de la voie, jusqu’au lieu-dit « Troie ». En 2015, un second parcours était créé, toujours 12 kilomètres, mais cette fois sur la partie haute.

 

Toujours à faire dans le sens de la descente donc on commence par la montée en Autorail avant de voyager à bord des draisines.

En 2020, le Vélorail des Gorges du Doux s’enrichit de 2 nouveaux parcours. Le parcours des Châtaigniers de 8 kilomètres, idéal pour les débutants, vue panoramique et vergers rythmeront votre balade. Et la Grande Aventure, un périple de 20 kilomètres pour les sportifs et les amateurs de sensations fortes.

Envie de tenter l’aventure ? Nous vous conseillons de réserver votre voyage par téléphone, directement en ligne. Petit conseil : profitez-en aussi pour visiter le village de Boucieu le Roi, classé parmi les plus beaux villages d’Ardèche.

*1 mètre seulement de large contre 1.44m pour une voie ferrée classique

** Une micheline est un autorail léger, dont les roues sont équipées de pneus spéciaux, mis au point par la société Michelin dans les années 1930. L’Autorail du Vélorail des Gorges Du Doux n’est pas équipé de ces pneus.

Embarquez avec Margot pour la grande aventure : nouveau parcours des Vélorail des Gorges du Doux

J’en ai rêvé et ils l’ont fait ! Nous avons eu la chance de tester en avant-première le nouveau parcours du Vélorail des Gorges du Doux : La Grande Aventure. Autant dire que cette descente porte bien son nom. En tout, c’est 20 km de plaisir et de fous rires.

Rendez-vous à la gare de Boucieu le Roi. Nous connaissons déjà bien ce beau village de caractère, petit bijou lové au creux des montagnes, avec son architecture vivaroise riche en pierre granitique dorée. En contrebas du centre historique, la gare nous ouvre ses portes. Inaugurée en juillet 1891, les aménagements qui y ont été apportés au XXIe siècle n’ont en rien entamé son cachet authentique. Après quelques minutes d’attente, nous embarquons dans un bel autorail. C’est notre chef de train, Méléanne, qui nous fait part de ces détails historiques et de tout un tas d’anecdotes sur la construction de la ligne, le train et la vie qui s’est organisée autour.

Après une montée à travers les beaux paysages ouverts de la haute Vallée du Doux, nous arrivons à la gare dite « Le plat » : drôle de nom au vue de la côte que nous venons de parcourir !

Draisines sur les voies du Mastrou

Après les consignes de sécurité, nous prenons place à bord de notre draisine. Cette activité n’est pas une nouveauté pour mon mari et moi mais, pour notre pitchounette de 3 ans, c’est une grande découverte ! Elle a écouté attentivement les recommandations de Méléanne quand à notre sécurité et ne rechigne pas à rester derrière avec sa ceinture de sécurité.  Et nous voici partis pour 20 km en immersion au cœur d’une nature préservée. Ces paysages nous sont connus : nous sommes des habitués du Train de l’Ardèche. Notre Camille est déjà montée dans le Mastrou alors qu’elle n’était pas encore née ! Mais c’est une première pour le Vélorail des Gorges du Doux à 3. Entendre ses éclats de rire est un son encore plus doux que celui de l’écoulement de la rivière en contrebas. La nature nous offre ses odeurs printanières de fleurs et d’herbes fraiches. Au bout de 8 km, nous sommes de retour à Boucieu. Une pose de confort bienvenue pour que notre fille se dégourdisse les pattes ! Après quelques minutes, nous voilà repartis pour la suite de la descente. Ce trajet, nous le connaissons déjà, c’est celui des Etroits.

Il est célèbre pour ses vues imprenables sur la partie la plus sauvage des Gorges du Doux. Aucun doute, nous partagerons cette découverte avec des amis pour le plus grand plaisir de notre fille qui nous répète sans cesse le nouveau mot qu’elle vient d’apprendre « Vélorail ».

La descente vertigineuse ravie notre fille qui nous demande « encore, encore » alors que nous arrivons déjà en gare de Troye, terminus de cette belle aventure. Après que tous les vélorails soient arrivés, nous prenons le chemin du retour à bord de notre autorail, bien contents de ne pas avoir à pédaler dans le sens de la montée. Camille ne verra pas le trajet du retour, elle s’est endormie très rapidement, callée dans mes bras, un léger sourire aux lèvres.

Une fois l’activité terminée, nous complétons cette belle expérience par une balade dans le village de Boucieu, un tour par son exposition et une montée jusqu’à son belvédère au pied de la maison du Bailli, classée aux monuments historiques.

 

La destination Ardèche Hermitage offre de nombreuses possibilités d’activités ludiques, idéales pour les familles. Balade en calèche, escape game, jeu de pistes, visites guidées, faites des belles découvertes et partagez des moments inoubliables lors de votre prochain séjour !