Sidonie visite  le Château de Charmes sur l’Herbasse

Un château privé au cœur de la Drôme des collines, le Château de Charmes sur l’Herbasse, splendide bâtisse dominant le village,  est un lieu étonnant. Une invitation à découvrir la véritable vie de château, en traversant les époques et redonnant ces lettres de noblesse à cet endroit qui suscite la curiosité.

Il était une fois le Château de Charmes sur l’Herbasse

L’architecture de ce château reste empreinte de féodalité,  construit sur une motte castrale (butte de terre) surplombant le village de Charmes sur L’Herbasse. L’impressionnante demeure nous fait voyager à travers les siècles, au temps des preux chevaliers, nobles seigneurs et autres histoires romanesques.  Le château fut établit au XIIème siècle à la place d’un simple fortin en bois datant du Xème siècle. Un emplacement de choix pour assurer la surveillance et la défense de la vallée de l’Herbasse. D’ailleurs son architecture médiévale souligne cette fonction défensive,  un bâtiment armé de deux tours sur la façade sud et dont le donjon est encore présent sur le côté nord.

Ce château fût le lieu de résidence d’Imbert de Batarnay, qui n’est autre que le grand-père de Diane de Poitiers, comtesse de Saint Vallier et duchesse du Valentinois. Elle fut pendant 20 ans la favorite du roi Henri II.  A partir de la renaissance, le Château de Charmes sur l’Herbasse devint un lieu de résidence, simple château de plaisance. Les fortifications n’ayant plus lieu d’être des travaux ont alors été entrepris. A travers les époques, au fil des différents propriétaires, les ouvertures ont été modifiées,  le château s’est enrichit de cheminées, de bassins et d’autres décors.

Visiter le château de Charmes

Le Château de Charmes sur l’Herbasse aujourd’hui

Abandonné en 2010, squatté, pillé, le château de Charmes va perdre un peu de sa superbe (sans mauvais jeu de mots !) et pourtant... Aujourd’hui l’extérieur surprend autant que l’intérieur intrigue. Les différents styles architecturaux se mélangent, les pièces s'enchaînent en même temps que les découvertes. Il était et reste aujourd’hui un lieu d’habitation et ce sont donc les châtelains qui vous font visiter leur demeure et vous raconte son histoire. M. Pierre Dussert de Rougement, le gestionnaire,  ne souhaite pas faire de remise à neuf mais plutôt conserver le charme de l’ancien et pas seulement... Ce château a eu plusieurs vies et gardent les stigmates de chacune d’entre elles, même les plus dévastatrices. Aujourd’hui des époques cohabitent dans un château du XIIème siècle. Des artistes contemporains ont même pris possession des lieux faisant vivre ce patrimoine de façon originale et inattendue.  Des concerts sont organisés dans la cours et/ou le grand salon, tout un programme !!!

 Tarifs Château de Charmes sur l'Herbasse

Ma visite du Château

Par 2 fois ma curiosité fut piquée au vif et m’a poussé à venir découvrir le Château de Charmes sur l’Herbasse.

La première fois, Il y a un an, lors des journées européennes du patrimoine,  grâce aux Amis du Château - Comté de Charmes sur l'Herbasse qui ouvraient le château au cours de ces deux journées.  La photo illustrant l’événement m’a réellement fasciné, il était impensable de louper l’occasion de pénétrer dans ce monument. Un accueil chaleureux, quelques échanges avec les bénévoles et une visite libre qui m’a beaucoup enthousiasmé. Le nombre incroyable de pièces, la vue depuis le donjon, la geôle, la chapelle... Déformation professionnelle oblige, la guide qui sommeille en moi à tout de suite imaginé différentes visites thématiques et autres jeux de piste. Cependant l’ouverture du château était alors exceptionnelle malgré tout le potentiel du lieu.

Mais un matin de juillet, c’est un appel de Nicolas Chenivesse, médiateur patrimoine et nouvellement châtelain, m’annonçant l’ouverture du château à la visite pour la saison estivale qui m’a surprise autant que ravie. Une deuxième visite s’est alors imposée.  L’architecture de ce châteaux a pour moi, ce côté tout aussi enchanteur qu’impressionnant. On se laisse facilement charmer ;) par ces vieilles pierres. C’est M. Dussert De Rougemont qui m’a fait l’honneur de m’accueillir et de me présenter les premiers travaux effectués. La mission était plutôt titanesque, rappelant les travaux d’un certain Ferdinand Cheval,  architecte du fameux palais du facteur cheval,  qui naquit à Charmes sur l’Herbasse, drôle de coïncidence n’est-ce pas ? Dès l’accueil, c’est le sol en terrazo avec sa mosaïque qui m’a sauté aux yeux, pourtant déjà présent lors de ma première visite. On accède au premier étage via un splendide escalier monumental et on se laisse conter la vie de château, celle d’hier et d’aujourd’hui.  Au 2nd étage place à l’art contemporain, où divers artistes exposent, questionnent, surprennent. Un troisième étage à l’accès limité au porteur de la carte pass’ réserve encore quelques surprises pour les plus curieux d’entre vous. La visite se termine dans la cuisine et comme en Ardèche Hermitage tout est une question de goût et de convivialité,  place à la dégustation des vins de la maison. Ma seconde visite au château fut finalement la conclusion de la première, la visite loin d’être classique est accessible et passionnante. Avis aux curieux, vous ne serez pas déçus!

Découvrir Château de Charmes

Ouverture du château

Le  château de Charmes vous accueille en visite libre tous les jours sauf le dimanche matin de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30 ( dernère admission 1/2h avant la fermeture)

Visite guidées tous les jours sauf le dimanche matin à 11h et 15h30.

Tarifs : Adultes 6€, Réduit* 4€, Enfants (-14ans) 2€, Visites guidées +2€ par personne

*Conditions de réductions (sur présentation d’un justificatif en cours de validité) : Etudiant, demandeur d’emploi

Le château sera ouvert dans le cadre des journées européennes du patrimoine les 15 et 16 septembre prochain, l’incontournable du week-end.